Mongolie : Pays du Ciel Bleu


Asie, Road-trips / lundi, janvier 7th, 2019
Partagez et faites des heureux <3

La Mongolie, un pays immense par sa taille et par la diversité de ces paysages et de sa culture. Une contrée resplendissante où chaque lieu possède une âme. Plaines à perte de vue, les fameuses steppes, où se côtoient les chevaux mongols et des milliers d’oiseaux qui migrent vers le Sud. Pour venir casser la monotonie de ces plaines, des lacs et des montagnes ornent ce paysage à couper le souffle, et d’un autre côté, le désert de Gobi. Les habitants et leur culture traditionnelle vous transportent dans un monde où le temps semble s’être arrêté. Pour savoir quand partir et l’essentiel d’un road-trip en Mongolie, il vous suffît de suivre le guide.

La saison parfaite pour visiter le pays

Magnifique en toutes saisons, je vous déconseille néanmoins de partir en road-trip en Mongolie en automne et en hiver, il fait entre -30°C et -40°C et il y a énormément de neige. Au printemps, les tempêtes de sable sont nombreuses et peuvent compliquer votre séjour. L’été reste la saison idéale pour découvrir le pays, notamment Juillet ou en Août, avec du soleil et des températures agréables.

Comment s’y rendre

Privilégiez l’avion, au départ de Paris ou Bruxelles, vers l’aéroport d’Oulan-Bator. Comptez, au minimum, une escale et 15 heures de vol pour arriver à destination. Les compagnies Aeroflot et Turkish Airlines proposent des tarifs plus avantageux que d’autres compagnies asiatiques, mais comptez un bon 700€ pour un aller/retour.

Conduire soi-même en Mongolie peut s’avérer particulièrement dangereux, il existe quasiment aucun panneau de signalisation dans tout le pays et les routes se transforment en un clin d’oeil d’une autoroute fantôme à un sentier créé à travers la poussière. Si vous restez du côté d’Oulan-Bator et dans sa campagne, choisissez un véhicule adapté. Si vous comptez aller plus loin, peut-être qu’il vaut mieux partir avec un guide pour éviter les déconvenues.

3 raisons de faire ce road-trip

  • La Mongolie est un pays où le tourisme est encore peu développé, c’est le moment idéal pour profiter de ce havre de paix !
  • Sa diversité de paysages qui permet de varier les activités d’un jour à l’autre sans jamais se lasser.
  • La gastronomie mongole est pleine de surprises et de saveurs que nous n’avons pas l’habitude de rencontrer en tant qu’européens.

Un guide pour la Mongolie

Les spécialités culinaires à goûter

Même en voulant l’éviter, impossible d’échapper au lait de jument fermenté. La boisson nationale possède de nombreuses vertus pour la santé, paraît-il. En Mongolie, vous aurez l’occasion de manger, avec les mains, des buuz (raviolis de viande cuits à la vapeur) ou des khuushuur (des raviolis de viande mais cette fois-ci frits). Le khorkhog est le plat traditionnel mongol, composé de viande de mouton ou de chèvre, cuite grâce à des pierres brûlantes et servie avec du chou, des carottes ou encore des pommes de terre.

5 étapes clés d’un road-trip en Mongolie

  • Oulan-Bator : passez quelques jours dans la capitale de la Mongolie, qui sera sûrement votre lieu d’arrivée. Elle est à l’image de son pays : on y trouve de nombreux palais, monastères ou encore musées qui retracent l’histoire du pays. Dans toute la ville, vous tomberez nez à nez avec d’impressionnantes statues, par leur taille d’abord mais aussi par leur confection.
  • Le Lac Khövsgöl : le deuxième plus grand lac de Mongolie. Sa taille et sa profondeur gigantesques font de lui un lieu sacré pour les populations locales car, même en temps de sécheresse, il contient toujours de l’eau. Il abrite de nombreuses espèces de poissons qui apportent une grande diversité de la faune autour du lac. Un spot parfait pour une balade à bateau ou un tour à cheval.
  • Le parc national de Khustai Nuruu : parfait pour prendre un bon bol d’air frais, le parc est bordé par les montagnes, avec une faune et une flore très riches. L’homme y a réintroduit des chevaux de Przewalski, avec lesquels les locaux proposent de faire des randonnées et même des balades de plusieurs jours avec des nuits en yourte.
  • Ulaangom : proche de la frontière russe, cette ville se situe au bord d’un lac géant. Un paysage digne d’une carte postale. Elle est très peu visitée malgré ses jolis panoramas.
  • Le désert de Gobi : si vous aimez les grands espaces désertiques, bienvenue au paradis ! Pas de réseau, aucun bruit. Vous croiserez peut-être des chameaux, des moutons ou des chèvres pendant votre périple, mais vous devriez être assez tranquille. Des excursions sur plusieurs jours sont organisés pour profiter pleinement (et en toute sécurité) de cette étendue de sable, c’est un très bon moyen de clôturer ce road-trip en beauté.

Des hébergements pour en prendre plein la vue

  • Terelj Hotel & Spa : un bel hôtel situé au bord de la rivière Tuul, proche des montagnes où vous pourrez faire de chouettes randonnées avant d’aller vous relaxer dans le Spa.
  • Mirage et My Mongolia Eco Ger Camp : pour un séjour (a)typique dans une yourte en pleine nature ! Le calme, la tranquillité et les vues très sympa sur les paysages environnants.
  • Shangri-La Hotel : vue fantastique depuis cet hôtel d’Oulan-Bator, tout confort et idéal pour visiter la capitale pendant votre road-trip en Mongolie.

Les incontournables à faire & à voir

  • Participer à la traite d’une jument : une activité originale pour être au plus près des animaux ! Les mongols sont de grands consommateurs de lait de jument, autant vivre l’expérience pour comprendre le pourquoi du comment.
  • Faire une promenade à cheval dans les steppes, pour découvrir les paysages de Mongolie, accompagnés par des locaux qui se feront un plaisir de vous guider dans vos balades.
  • Passer une nuit chez l’habitant ou encore mieux, dormir dans une yourte. Une particularité de la Mongolie, fortement appréciable pour profiter d’être en pleine nature, loin de toute agitation.
  • Découvrir le désert de Gobi sur le dos d’un chameau. Positionné et calé entre ses deux bosses, vous passerez un moment seul au monde en plein désert.
  • Passer du temps avec les locaux, ce sera de loin l’activité la plus enrichissante. Comprendre leur mode de vie de nomades, leur histoire, leur culture.
  • Avoir la tête dans les étoiles et contempler le ciel étoilé. Loin de toute pollution visuelle, la Mongolie offre une situation idéale pour vous permettre d’admirer la voie lactée. En absence de lumières artificielles, les étoiles sont particulièrement remarquables et impressionnantes.
  • Le Golden Eagle Festival, une fête traditionnelle qui a lieu tous les ans, en Octobre, pour célébrer le patrimoine mongol. Les aigles font partie de la culture et de l’histoire du pays, ils ont été longtemps utilisés et apprivoisés pour la chasse à cheval. Les chasseurs s’affrontent pour montrer le talent et l’agilité des aigles qu’ils ont dressé. Par la suite, des prix sont décernés aux grands gagnants selon des critères de rapidité et de précision, ainsi que pour le meilleur costume traditionnel.
  • Ecouter de la musique traditionnelle mongole. La Mongolie est également riche musicalement parlant. C’est l’un des pays dans lequel vous pourrez entendre les chanteurs produire deux sons distinctement audibles en même temps. Vous pouvez en entendre un morceau juste ici !

10 photos pour se mettre dans l’ambiance

De la lecture pour organiser votre road-trip en Mongolie

Et vous, est-ce que la Mongolie vous fait rêver ? Avez-vous déjà visité une partie de cette immense pays ? Pendant combien de temps ? Quels sont vos coups de coeur ? Dites-moi tout en commentaire 😀


Partagez et faites des heureux <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *